L’Oeil du Cyclone

Relâches les mardis
Durée : 1h
Réduction de 5€ les 5, 6 et 7 juillet
Plein : 15€ - Réduit/Off : 10€ / Enfants : 5€
Crédits photo : L. van de Pas

11h15
L’Oeil du Cyclone

Quel est le mystère d’une voix qui vous emmène vers un monde au-delà des mots ?

Ronald Naar, chanteur venu des Pays-Bas vous invite à partager un voyage initiatique dans le temps et dans l’espace : celui des souvenirs d’enfance, celui des rêves et des grandes découvertes.

Des perles de la chanson française classique (entre autres Brel, Ferrat, Fugain) côtoient des chansons plus exotiques, glanées en Afrique comme aux Caraïbes, pays de ses ancêtres.

C’est peut-être dans la voix d’un étranger que les chansons Françaises peuvent montrer toute leur universalité. Relier des mondes, c’est le thème propre de ce chanteur, né d’une mère Néerlandaise et d’un père qui vient du Suriname (La Guyane Hollandaise).

Par des chansons connues, il séduit les spectateurs et ouvre leurs cœurs à des chants du monde qui jouent dans son imagination ; comme les petites traces des tribus Africains, Indiens, Juives et Arabes qui figurent dans son ADN.

Pour communiquer une histoire universelle de la douleur, de la vulnérabilité, du désir de faire partie d’un ensemble plus grand que soi-même. Le chant commun laisse sentir les points communs des hommes, en dépit de leurs diversités.

Un faisceau d’identités, qui rentre en résonance avec un public lui-même en recherche de ses identités. L’important est que le chant de Ronald vienne du cœur, car c’est de là qu’il conduit le public vers un imaginaire situé au-delà des mots.

Tout public – compréhensible pour un public non-francophone
Mise en scène : Annigje de Winter
Musiciens : Jan Willem van Opstal (5/7 – 15/7) ; Björn Tinga (17/7-28/7)
Spectacle interactif (tout le monde sera occasionnellement invité (pas forcé !) de chanter avec l’artiste)