Dans la peau de la Panthère – Et il devint elle

 

Seule en scène / Succès Off 2021

 

Du 7 au 30 juillet à 21h
Relâches les mardis 12,19 et 26 juillet

 

Remarquée au off 2021, Anne-Gaëlle a la bonne idée de revenir avec cette histoire tellement captivante. Un changement de peau au cours d’un one « man-woman » show où l’artiste met au service de ce spectacle ses qualités de performeuse. Elle ose tout et ne craint ni de nous émouvoir ni de nous faire rire, nous révélant tout ce que nous voudrions savoir sur un parcours de transidentité sans oser le demander.

Elle dispose d’un physique hors norme et d’un verbe où se télescopent érudition et doutes, humour et tragédie. Quand un homme ne nait pas femme mais le devient… qu’en dis-tu Simone ? Ce personnage et son histoire sont tellement singuliers, qu’au-delà du spectacle il s’agit d’une véritable rencontre.

Un bord de scène suit le spectacle, pour des échanges passionnants sur le thème.

La presse en parle 

« Cette histoire est bouleversante de simplicité, de drôlerie et d’humanité. Également une grande leçon de tolérance » LE CHARGE DU THEATRE DE LA VILLE DE NICE

« Le public apprécie et rit de situations et d’explications présentées de manières franches et nettes avec beaucoup d’humour et de dérision. Je m’étonne donc, ris aussi de cet homme qui ne veut pas s’écouter, ne se prend pas toujours au sérieux ; je ris aussi du rire bon public des autres. […] On est conquis (c’est étonnant mais tellement captivant), par cette personnalité hors norme, qui aura commencé sa vie en homme et poursuivra sa vie dans la peau de la panthère » LE JOURNAL DU OFF D’AVIGNON

« La grande qualité de ce spectacle est de s’adresser à tous. Pas de poing levé, pas de supplique, pas de rage. Pas de fatalisme, pas de renoncement, pas de leçon. […] C’est une invitation à réfléchir sur ce que nous sommes vraiment, ce qui nous constitue en tant qu’individu. A repenser le rapport à notre assignation sexuelle. A interroger ce sujet de la question du genre, si malmenée en ce moment. Dans la peau de la panthère ne se contente pas de bouleverser la question du déterminisme social. Il est question d’être en osmose avec soi-même, d’avoir le courage de devenir soi. » MAGAZINE L’INSATIABLE

 

Compagnie Anaelle.

 

Ecriture / Mise en scène / Interprétation : Anne-Gaëlle Duvochel.

 

A partir de 16 ans.

Durée : 1h25.

Tarifs : Plein – 18 euros / Réduit – 12 euros.

 

Renseignements et réservations : 04.90.84.04.03.